Urgence les urgences : tél. : 04 42 33 17 01
Fermer
×

Nos spécialités

Techniques

Adénome de prostate : l’efficacité du laser

20 septembre, journée de la prostate

Organisée par l’Association Européenne d’Urologie, la journée européenne de la prostate vise à sensibiliser les professionnels de santé et le grand public aux pathologies de la prostate. Tumeur bénigne, l’adénome de prostate est très fréquent chez les hommes de plus de 50 ans. Au sein d’HPP, les urologues ont de plus en plus souvent recours à l’énucléation laser pour y remédier. Les explications du Dr Thibault Nègre, urologue.

Qu’est-ce que l’adénome de prostate ?

Dr Thibault Nègre : La prostate se présente comme une glande de la taille d’une châtaigne, située sous la vessie. Au moment de la miction, l’urine passe à travers la prostate via le canal de l’urètre. Avec l’âge, la prostate se modifie : elle devient plus grosse.  Aussi appelée hypertrophie bénigne, l’adénome de prostate est une tumeur bénigne qui touche, à des degrés divers, presque tous les hommes de plus de 50 ans.

Dans quelles situations convient-il de consulter ?

Les hommes de plus de 50 ans ne doivent pas hésiter à consulter un urologue lorsqu’ils ressentent des envies pressantes d’uriner, lorsqu’ils sont contraints de se lever la nuit ou qu’ils constatent des difficultés à vider leur vessie. Dans un premier temps, des traitements médicamenteux sont généralement prescrits. Si ceux-ci s’avèrent insuffisants ou si des complications sont identifiées (infection urinaire, rétention urinaire), une intervention chirurgicale peut être requise.

En quoi consiste l’intervention chirurgicale ?

Il existe plusieurs techniques chirurgicales adaptées en fonction du profil du patient et de l’avancée de la pathologie. Au sein de HPP, l’équipe d’urologues recourt de plus en plus fréquemment à l’énucléation prostatique. Nous utilisons une technique de vaporisation laser avec un équipement Greenlight® pour retirer l’hypertrophie bénigne. Réalisée par endoscopie, l’énucléation évite d’ouvrir l’abdomen. Elle diminue de façon notable les saignements pendant et après l’opération, permet au patient de rentrer chez lui au bout de 48 heures contre une semaine avec la technique traditionnelle, réduit les risques de complication et de récidive.

Cancer de la prostate
Faites-vous dépister !
Premier cancer chez les hommes, le cancer de la prostate touche chaque année près de 40 000 hommes. Associé à des affections apparentées, il est responsable de 10 000 décès par an. Un diagnostic précoce augmente grandement les chances de guérison. Alors, si vous avez plus de 50 ans ou dès 45 ans en cas d’antécédents familiaux, faites-vous dépister ! Le dépistage s’effectue au moyen d’un dosage du PSA (antigène spécifique de la prostate) dans le sang et d’un examen de la prostate.
Nos spécialités et services
210 médecins et 500 collaborateurs pour répondre à vos besoins
Spécialités
chirurgicales
Spécialités
médicales
Imagerie
Laboratoire
Centre de
consultation
Prendre rendez-vous
avec un de nos spécialistes
Prendre rendez-vous
de radiologie
Gardez le contact avec la médecine de demain
;