Urgence les urgences : tél. : 04 42 33 17 01
Fermer
×

Nos spécialités

Techniques

V-NOTES, la cœlioscopie par voie vaginale

Une technique innovante qui accélère la récupération, pour le bien-être des patientes

De nombreuses femmes souffrent de pathologies gynécologiques bénignes responsables de douleurs et de saignements qui altèrent leur qualité de vie. Les pathologies les plus fréquentes sont les fibromes utérins et l’adénomyose (endométriose de l’utérus). Parmi les différentes options thérapeutiques possibles, l’hystérectomie, soit l’ablation de l’utérus, constitue une solution chirurgicale. L’hystérectomie est une des interventions les plus pratiquées en chirurgie gynécologique. Chaque année, en France, 80 000 femmes subissent cette opération.

Au sein d’HPP, le Dr Olivier Marpeau et le Dr Pascal Mourtialon, chirurgiens gynécologues, utilisent désormais une technique opératoire innovante : le v-NOTES. Grâce au v-NOTES, les patientes ont moins mal et voient leur récupération accélérée. Les explications du Dr Olivier Marpeau, qui a pratiqué la première opération v-NOTES au sein d’HPP le 21 octobre.

« Initialement, l’hystérectomie se pratiquait par laparotomie, c’est-à-dire en ouvrant le ventre de la patiente. Des techniques moins invasives se sont développées : la chirurgie par voie vaginale, sans cicatrice, et la chirurgie par voie cœlioscopique, ou chirurgie mini-invasive, qui consiste à introduire les instruments chirurgicaux à travers la paroi abdominale par de petites incisions de moins d’un centimètre. L’intervention par voie vaginale pose parfois problème car l’accès peut être difficile et la vision du chirurgien limitée. Dans le cadre d’une hystérectomie par cœlioscopie conventionnelle, il visualise l’utérus et les différentes structures anatomiques au moyen d’une caméra introduite par le nombril, mais cette technique oblige à réaliser de petites incisions qui laissent des cicatrices et sont à l’origine de douleurs post-opératoires.

J’ai découvert lors d’un congrès international la technique v-NOTES pour vaginal natural orifice transluminal endoscopic surgery. D’abord développée en Belgique, elle combine les avantages de la voie vaginale, en premier lieu l’absence de cicatrice, et la possibilité d’avoir un contrôle visuel parfait des gestes chirurgicaux grâce à un dispositif spécifique qui permet l’introduction d’une caméra d’un centimètre de diamètre et des instruments chirurgicaux par voie vaginale. L’opération dure environ trente minutes. Elle s’effectue sous anesthésie générale. Tout le monde est gagnant : le chirurgien et son aide qui sont installés confortablement, et la patiente, qui ressent moins de douleurs et récupère plus rapidement. L’objectif est de réaliser la majorité des hystérectomies en ambulatoire, avec une sortie le jour même de l’opération. Ce mode d’intervention s’inscrit parfaitement dans le projet de réhabilitation améliorée après chirurgie (RAAC) que souhaite développer HPP. Autre avantage, l’intervention vNOTES s’avère moins onéreuse qu’une cœlioscopie traditionnelle. Il s’agit d’une technique chirurgicale d’avenir qu’HPP est aujourd’hui le seul établissement du Pays d’Aix à proposer. »

Nos spécialités et services
210 médecins et 500 collaborateurs pour répondre à vos besoins
Spécialités
chirurgicales
Spécialités
médicales
Imagerie
Laboratoire
Centre de
consultation
Prendre rendez-vous
avec un de nos spécialistes
Prendre rendez-vous
de radiologie
Gardez le contact avec la médecine de demain
;